"> Faire peindre ses photos sous-marines . une idée originale | Blue Lagoon

ALERTE – trafic de dauphins !

trafic de dauphins

Longitude 181 Nature poursuit son combat contre la capture et la détention des dauphins. Elle s’associe à l’’Océanium de Dakar, centre ambassadeur de la Charte Internationale du Plongeur Responsable, pour exiger l’arrêt immédiat du projet de « centre de reproduction » de grands dauphins Tursiops qui doit s’ouvrir dans l’archipel des Bijagos en Guinée Bissau. Vous trouverez un article à ce sujet en cliquant ICI

Et vous pouvez signer la pétition sur leur site contre le trafic des dauphins en téléchargeant sur leur site : PETITION

La captivité abolit l’identité des êtres vivants.

Ne peut-on, malgré tout, « sacrifier » quelques animaux pour sensibiliser des enfants qui n’auront jamais l’occasion de naviguer, et qui repartiront avec l’envie de sauver les dauphins ? Cet argument est une escroquerie. Car les enfants rêvent de préserver les « clowns en peluche »  qu’ils croient être des dauphins, et non les cétacés libres qu’ils ne connaissent pas. Un « dauphin-qui-fait-des-pirouettes-dans-un-bassin » ne donne pas la moindre idée de ce qu’est, réellement, un dauphin. Il n’est que l’ersatz du grand coureur d’océan qu’il était.

        Un être vivant ne se définit pas seulement par sa morphologie. Un être vivant existe au travers des RELATIONS qu’il tisse avec sa « famille », avec les autres espèces vivantes, et avec le milieu dans lequel il évolue. En coupant toutes ces relations, la captivité tue l’essence du vivant ! Elle conserve la forme, « l’image », mais ne respecte jamais les comportements : la captivité est la négation du vivant.

Le delphinarium, la pire des éducations à l’environnement.

Plus grave, le delphinarium délivre un faux message : celui d’une nature soumise à nos caprices, une nature-jouet que l’on peut vendre et acheter à notre guise, une nature  gérée dans laquelle nous trions « les utiles et les nuisibles ».  Le delphinarium contribue à l’acceptation d’’un monde sans Nature, à l’image des plages que nous voulons sans goémons et sans puces de mer ! Une Terre de plantations d’’arbres qu’’on nous présente comme des forêts, de grands canaux au débit contrôlé que l’on fait passer pour des fleuves, de monocultures en guise de prairies. Un monde aux espaces privatisés, cloisonnés, où des animaux sélectionnés sont conservés dans des zoos, pâles arches de Noé d’une diversité révolue.

L’essence du vivant est son imprévisibilité. On ne le comprend que dans un environnement sauvage, face à des animaux insoumis et libres.



Séjour ou croisière, baptême de plongée ou formation avancée, plongée à thème (de nuit, en grotte, sur épave, etc.) en France ou à l’étranger : quelle que soit votre envie, Blue Lagoon vous aide à créer VOTRE voyage parfait !